© Marion Cluzel

PERSÉPHONE OU LE PREMIER HIVER

CIE GIROUETTE - TRIO NOUK’S

DESSINS ET MUSIQUES ANIMÉS


Connaissez-vous l’histoire de Perséphone, cette toute jeune fille qui, plus tard, fera apparaître les saisons et deviendra reine des Enfers ? Échappant à la surveillance de sa mère (la déesse des moissons), elle tombe dans un monde souterrain, sombre, merveilleux. Et là, elle va rencontrer des êtres fantasmagoriques : un Titan maladroit, trois Moires un peu espiègles, un drôle de chien à trois têtes, un dieu solitaire et ténébreux, le Maître des Enfers. Curieuse de tout, Perséphone chemine vers l’inconnu, elle grandit, intrépide, aventureuse, découvre ses pouvoirs. Trois musiciennes et une illustratrice mêlent avec jubilation leur savoir-raconter pour imager, enchanter cette incroyable histoire. Pleine de rebondissements, l’aventure se tisse au fil des compositions musicales et des dessins créés sous nos yeux. Après le Bleu des Arbres, ciné-spectacle tout de joyeuse fantaisie, le trio Nouk’s remet sa musique et son jeu au service des images. La dessinatrice Marion Cluzel plonge dans l’imaginaire fou et foisonnant de la mythologie grecque pour réaliser sur scène un univers pictural insolite autant que poétique. Et c’est une Perséphone d’aujourd’hui, héroïne téméraire et indépendante, qui nous emmènera dans les méandres du rêve ou d’une réalité à inventer.

mercredi 21 avril 15h


durée

55’


âge

pour adultes et enfants dès 7 ans


tarifs

tarif d’exception : normal : 10€ • réduit : 8€


distribution

• Trio Nouk’s Mathilde Bouillot, Pauline Koutnouyan, Hélène Manteaux : compositions et musique live • Marion Cluzel : illustrations live • Florian Bardet : régie générale • Maud Chapoutier : mise en scène • Amandine Fonfrède : scénographie • Julie Berthon : création lumière


la compagnie
dossier de presse

À voir aussi

dimanche 13 décembre 17h

QUI VIVE

CLAIRE MONOT & ANAÏS PIN
samedi 6 février 19h30

Extraits, projet «Perséphone»

Cie Girouette - Trio Nouk’s
dimanche 14 mars 17h

BABÏL

L’EMBELLIE CIE
vendredi 7 mai 20h30

LÀ OÙ VONT NOS PÈRES

FLORENT HERMET