Cocoonfiné.e.s au Polaris


ÉDITO DU 15 AVRIL
« Je n’irai pas au théâtre » dernière saison, épisode 3, suite et fin ?


De drames en espérances, le feuilleton de la vraie vie, inédit jusqu’à la sidération, déroule sa trame vers une happy-end annoncée.


Après quatre semaines de spectacles impossibles, il nous faut encore organiser un théâtre sans théâtre, sans artistes, sans public ; maintenir en dormance les futures créations, préparer une prochaine saison, neuve et vive. Nous détricotons, avec application et sans rompre le moindre lien, une programmation tissée sur mesure pour un projet culturel multicolore, multiforme et chaleureux.


Ne rêvons pas en vain (comme si ça se pouvait de rêver en vain…), le Polaris ne ré-ouvrira pas avant l’automne, rien que le dire, l’écrire, est un crève-cœur ; mais bien-sûr que l’urgence est à la sauvegarde de notre santé collective. Nous essayons, autant que faire se peut, de reporter les représentations annulées sur les prochains mois, voire les prochaines années, ce n’est ni simple, ni sans dommage pour le devenir des artistes et des lieux qui les accueillent. Plus que jamais nous comptons sur les soutiens militants de nos partenaires et sur la présence active des publics. À ce jour, je suis dans l’incapacité de vous dire quand et comment nous pourrons vous présenter la saison 20/21, ce que je peux vous dire c’est qu’elle sera, encore une fois, diversifiée, divertissante, intergénérationnelle, émotionnelle et festive. L’équipe du Polaris y télétravaille avec ténacité.


J’imagine un demain qui ressemblerait en mieux à hier, je rêve de voir la bienveillance collective s’inscrire définitivement dans nos humaines sociétés, je veux croire que plus jamais la solidarité ne sera seulement un réflexe de survie, j’espère tellement que l’expérience du repli sur soi donnera tout son sens à la culture des partages.


Le scénario catastrophe dont nous sommes les acteurs trouvera finalement un heureux dénouement, parce qu’à la fin d’une bonne histoire c’est ce qui n’est pas encore inventé qui compte et qui raconte le plus.


À l’immense plaisir de vous retrouver,

Odile Groslon


ÉDITO DU 25 MARS
Chers amis, chères amies


disons « ami-e-s » parce qu’en cette douloureuse période, la chaleur humaine est un bonheur délectable. Et puis les signes de solidarité survenant de toutes parts sont autant de signaux qui disent le meilleur de notre humanité.


Vous le savez, le monde de la culture et particulièrement celui du spectacle vivant sont très impactés par les indispensables mesures de sécurité sanitaires que nous partageons. Spectacles annulés, intermittents précarisés, théâtres et salles de concerts vidés de leur âme, créations suspendues, actions culturelles disparues… il est à craindre que quelques compagnies, lieux de spectacles, artistes et techniciens se retrouvent en  grande difficulté.


Il est très clair pour nous que le Polaris maintiendra son engagement auprès des artistes par tous les moyens dont nous pourrons disposer et s’il faut en inventer, nous serons imaginatifs.


Les spectacles annulés seront reportés autant que possible et dans tous les cas les contrats seront honorés, les aides à la création seront maintenues, les projets en cours validés.


Nous proposons aux spectateurs ayant déjà acheté leur billets, soit un remboursement, soit un report de place sur une représentation à venir jusque fin 2020.


Nombre d’entre vous ont spontanément refusé toute forme de dédommagement dans un élan de solidarité qui nous a profondément ému.e.s. Parfois, on ne sait pas comment dire Merci !


Ce qui importe, c’est que le spectacle reste bien vivant, et pour cela le soutien du public par sa présence dans toutes les salles dès leur réouverture et sur la durée, demeure le souffle  indispensable à l’art et à la création.


Je suis impatiente de vous retrouver très prochainement, peut-être à l’occasion de la représentation  de « L’Assemblée Nationale est morte, vive l’Assemblée ! » , spectacle décalé au mardi 5 mai (eh oui… en milieu de semaine ! c‘est la seule date de report que nous ayons trouvée, j’espère que cela vous conviendra).


Je voudrais saluer la volonté des équipes du centre culturel  (théâtre, médiathèque, école de musique, école d’arts plastiques) ainsi que les services de la Ville de Corbas qui à ce jour travaillent à domicile avec force d’ingéniosité pour gérer la situation et préparer la reprise des activités.

Je souhaite à tous, une santé heureuse. Je souhaite un monde guéri.


Odile Groslon

Directrice artistique, directrice des affaires culturelles



Pendant toute la période de confinement on garde le contact avec vous !

Tous les mercredis on vous envoie une Newsletter Cocoonfiné.e.s avec des infos, des jeux, des nouvelles de nos artistes maison et des suggestions d’activités d’artistes passés par chez nous !


Newsletter Cocoonfiné.e.s #1
Newsletter Cocoonfiné.e.s #2
Newsletter Cocoonfiné.e.s #3
Newsletter Cocoonfiné.e.s #4
Newsletter Cocoonfiné.e.s #5
Newsletter Cocoonfiné.e.s #6
Newsletter Cocoonfiné.e.s #7
Newsletter Cocoonfiné.e.s #8
Newsletter Cocoonfiné.e.s #9


Si vous le souhaitez vous pouvez vous abonner pour la recevoir automatiquement, il suffit de cliquez sur Je m’abonne à la newsletter en bas de page !

Et vous pouvez nous retrouvez tous les jours sur les réseaux sociaux : Facebook / Instagram !

Une question, une demande, une suggestion, un mot doux, une chanson, un conte, un chuchotis, une parlote… ? 
On vous écoute, écrivez-nous !

TOUS LES JOURS


5 avenue de corbetta
69960 Corbas

04 72 51 45 55
lepolaris@lepolaris.org

mardi - vendredi
9h00 - 12h00 & 14h00 - 19h00

Je m'abonne à la newsletter !