© f.iovino

BABÏL

L’EMBELLIE CIE

LES MOTS D’OÙ ?


Je ne t’ai pas donné la parole ! Mais elle n’est pas à toi. Ni à toi, et d’ailleurs elle est à qui ? À celui qui la prend ?

Tohu, s’il dit bien, c’est qu’il dit vrai ? Bohu, s’il dit mal, c’est qu’il ne sait pas ? Les deux copains inventent l’histoire des habitants d’un lointain pays qui, pour rompre leur solitude, décidèrent de construire une tour commune, fabuleuse, la tour de Belba. Très vite ils comprendront que pour bâtir ensemble, il faut savoir communiquer ; trouver sa place entre les beaux parleurs qu’on remarque tout de suite, et ceux qui bredouillent, petites voix qu’on entendra si on veut bien leur prêter attention. Les comédiens jouent avec les images de bonhommes géométriques, rigolos, colorés, à la ligne claire. Au fil du récit, ils dialoguent par dessins interposés. Une complicité souriante va lier nos deux bavards à la recherche de l’oreille universelle, bienveillante. La parole, ça se discute, ça se saisit et ça se partage.


L’ÉCOLE AU POLARIS • spectacles en temps scolaire, ouverts à toutes et à tous dans la limite des places disponibles • Renseignements & réservations rp@lepolaris.org

jeudi 11 & vendredi 12 mars • 10h et 14h


durée

45’


âge

dès 7 ans


tarifs

tarif 5€ • écoles de Corbas 3€50


distribution

• texte de Sarah Carré aux Éditions Théâtrales Jeunesse • Stéphane Boucherie : mise en scène • Gérald Izing, Yann Lesvenan : interprétation • Olivier Sampson : univers graphique • Yann Hendrickx : création lumière


la compagnie